Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

jeudi, 05 septembre 2013

Retraites. Les contre-arguments de la CGT

Mardi prochain, 10 septembre, à l'appel de plusieurs organisations syndicales, mais aussi étudiantes, de nombreuses manifestations sont prévues partout en France.

La raison ?

Une réforme des retraites qui favorise les grands patrons (ne pas confondre avec les artisans) et qui défavorise, une fois de plus, les salariés.

Alors que le niveau de vie en bonne santé est en baisse, il devient insupportable de continuer à allonger l'âge de la retraite.

Vous trouverez les contre-arguments de la CGT ci-dessous, dans les liens, et la vidéo

- UD CGT du Var

- UD CGT Gironde

SOYONS NOMBREUX DANS LA RUE LE 10 SEPTEMBRE !


Argumentaire pour garder notre système de... par chewi59

lundi, 15 avril 2013

TENEZ BON !

 

Notre-Dame-des-Landes. Affrontements entre opposants et gendarmes

Faits divers lundi 15 avril 2013

Des affrontements ont éclaté ce lundi matin entre une centaine de « zadistes », opposants au projet d’aéroport, et les gendarmes mobiles, à Notre-Dame-des-Landes, sur le futur site d’implantation de ce projet.

Les forces de l’ordre ont pour mission de dégager la route entre Vigneux-de-Bretagne et Notre-Dame-des-Landes, que les opposants ont essayé de réoccuper après un week-end festif de semailles dans la « Zone à défendre », nom donné par les anti-aéroport à cette zone d’aménagement différé.

Lacrymos et barricades

Dans une atmosphère saturée de gaz lacrymogène, on entend éclater des grenades assourdissantes. Les opposants harcèlent les forces de l’ordre avec divers projectiles et des cocktails molotov. Ils ont échafaudé des barricades et creusé des tranchées.

Plusieurs blessés

Deux blessés ont été transportés à l’hôpital : un « zadiste » touché au visage, un gendarme touché à la nuque. On compte d’autres blessés dans les deux camps mais ne nécessitant pas d’hospitalisation. Il y aurait deux interpellations, non confirmées encore.

Quatre escadrons de gendarmes mobiles, soit 250 hommes, sont arrivés en renfort ce lundi midi, en appui des 50 à 80 gendarmes déjà déployés sur le site depuis ce lundi matin.

Appel à manifester

Les plus radicaux des anti-aéroport, qui fustigent le retour des forces de l’ordre sur le site, appellent à un rassemblement ce lundi, à 16 h, devant la préfecture de Nantes.

 

source : ouest-france.fr

vendredi, 30 mars 2012

Rassemblement contre la «casse de la santé et la protection sociale»

«Pour la première fois, on réunit un collectif «protection sociale» qui comprend la sécurité sociale au sens large (CAF, URSSAF, CPAM, MSA, Pôle Emploi), avec nos collègues de l’action sociale et de la santé» explique Abdallazar Atia, délégué CGT à l’URSSAF09.

Car tout ses structures sont liées, «si on simplifie le circuit: la sécurité sociale est un organisme avec les URSSAF qui recouvre les cotisations auprès des employeurs.

Avec cela on vient financer les cotisations versées par les CPAM, les CAF, mais qui garantit aussi le remboursement quand les gens vont dans les hôpitaux pour des problèmes de santé, etc.
»

Un mode de fonctionnement qui est aujourd’hui gravement menacé selon la CGT.

On ne compte plus le nombre d’attaques subies par ce système ces dernières années argumente le syndicat: fusions, restructurations, régionalisations, abandon de certaines activités, ou encore réduction d’effectifs.

lire la suite + vidéo :

http://www.ariegenews.com/ariege/debats_opinions/2012/457...

lundi, 31 octobre 2011

Côte d’Azur : les anti-G20 sur le pont

Les dirigeants des grandes puissances mondiales se réunissent pour un sommet du G20 jeudi et vendredi à Cannes. En parallèle, les altermondialistes organisent un "contre-sommet" à Nice. Une grande manifestation anti-G20 est prévue demain.

 

France Info - Les militants anti-G20 collent leurs affiches à la veille de leur grande manifestation à Nice.

Les militants anti-G20 collent leurs affiches à la veille de leur grande manifestation à Nice.
© REUTERS / Jean-Paul Pelissier

 

Les militants altermondialistes attendent 10.000 à 20.000 personnes demain à Nice, dont de nombreux Italiens, Allemands et Espagnols, pour le grand rendez-vous de leur "contre-sommet". Une manifestation démarrera à 15h sur un parcours tracé à travers des quartiers populaires du nord-est de la ville.

 

Jusqu’à vendredi, d’autres animations sont prévues dans le cadre de ce "contre-sommet", avec une mystérieuse "action finale contre le G20" prévue vendredi. Mercredi et jeudi se tiendra un "Forum des peuples" avec une série de conférences-débats sur la crise, la dette, la fiscalité ou la lutte contre les paradis fiscaux.

source : france-info.com

 

 

 

mardi, 18 octobre 2011

John, ton rêve devient réalité !

mercredi, 27 avril 2011

Tchernobyl day - Toulon - 26 avril 2011

vendredi, 11 février 2011

Une manifestation des salariés de la CAF a dégénéré à Aix-les-Bains (le 25 novembre 2010) le gaz, la nouvelle arme contre la Sécu

Ce jeudi 25 novembre une manifestation des salariés de la CAF a dégénéré à Aix-les-Bains.

Venus dénoncer la "casse sociale" dans les CAF, des salariés se sont retrouvés nez à nez avec les forces de l'ordre. La manifestation était organisée par la CGT, devant le Palais des Congrès d'Aix-les-Bains, à l'occasion des Rencontres des présidents des Caisses d'Allocations Familiales de France.

 Vidéo

 

Toutes les vidéos

Jeudi 25 novembre, ils n'étaient qu'une quarantaine, mais un jet œuf a suffi à déclencher la réaction des forces de police qui ont riposté au gaz lacrymogène. Au-delà de l'incident, pour ces salariés en colère, l'heure n'est pas à la résignation. Ils dénoncent la dégradation des conditions de travail et, par conséquence, du service rendu aux allocataires.

Une délégation a été reçue par le président du Conseil d'administration et le directeur de la Caisse Nationale d'Allocations Familiales. Ces derniers ont promis de se faire le relais des revendications des salariés auprès du ministre des solidarités et de la cohésion sociale, Roselyne Bachelot-Narquin, attendue ce vendredi à Aix-les-Bains.

Selon les syndicats, entre 2005 et 2008 les CAF auraient perdu près de 1.000 postes (des départs en retraite non remplacés). Rien que depuis juillet, 200 personnes seraient encore parties et la CGT parle de 900 nouveaux postes supprimés d'ici à 2012.

SOURCE : France 3 Alpes

Entre beau discours et les faits, il y a un "gap", comme dirait un certain directeur !

Ce vieux Renard, est-ce qu'il serait assez courageux d'expliquer aux Français et aux journalistes que le décifit provient de miliards d'euros d'exonérations de charges ?*

Non, au lieu de ça, pour faire des économies de personnel et dégrader encore plus la qualité du service rendu, il veut que ce soit les "clients", comme ils les appellent en interne, qui travaillent à la place des salariés (la "dématérialisation" : le "client" enregistre lui-même son dossier par internet, de chez lui). Des bénévoles, quoi. Vous savez, comme dans les magasins Carrefour, où les clients travaillent gratuitement pour "Monsieur Carrefour", avec les petites machines bleues".

*Les exonérations de cotisations de sécurité sociale, qui bénéficient principalement aux employeurs, ont encore augmenté en 2008 à 30,7 milliards d'euros. Cela représente l'équivalent du déficit record prévu pour la Sécu en 2010, selon des chiffres publiés lundi par l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) qui fédère le réseau des Urssaf chargé de la collecte des cotisations en proportion de la feuille de salaire. […].Le montant des exonérations de cotisations sociales ne cesse d'augmenter depuis les années 1990 et a plus que doublé entre 1999 et 2007

Source : AFP + http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-12-20/les-exonerations-de-charges-ont-coute-trente-milliards-a-la/916/0/406792


Philippe Renard, UCANSS
envoyé par Acteurspublics. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

mercredi, 09 février 2011

SCANDALEUX !

En guise de dialogue social, l'Ucanss et son comité exécutif, le
Comex, ont montré leur vrai visage : gaz lacrimo, CRS et pas
d'augmentation de la valeur du point.

Nous étions environ 5000 à venir des 4 coins de la France, à Paris,
place de la Nation, pour une manifestation en direction des locaux de
l'Ucanss.

Un rassemblement des manifestants s'est tenu devant l'Ucanss.
Une délégation de 25 personnes (représentants nationaux des syndicats
cgt, fo, cftc, cfe-cgc, sud, snfocos et des représentants salariés
des régions pour la cgt).

Philippe Ferrand a porté la voix des salariés caf-cpam-urssaf du var
et a insisté sur l'appauvrissement du personnel, la politique de casse
de la Sécu et a demandé oú celle ci s'arrêterait et quelle
considération le Comex avait des employés et des usagers.

Petit tour de table pour rappeler la situation des organismes mais
surtout pour exiger des réponses concrètes en terme d'augmentation de
la valeur du point.

Le Comex n a rien trouvé mieux de ressortir du chapeau le lissage des
14 mois sur 13 et d' argumenter l'impossibilité d'augmenter la valeur
du point car le ministère ne l'agréerait pas.

Dans le même temps, les crs sont entrés en action : gaz lacrimo lachés
et arrestations de deux manifestants heureusement rapidement relâchés.

Quel mépris face à des milliers de grévistes dans les organismes dont
5000 manifestaient pacifiquement.

S'ensuivit une suspension de séance.

Puis M. Mayer, président du Comex, déclara l'abandon, a priori
définitif du lissage de la prime vacances et la réouverture de
négociations salariales rapprochées au 15 février.

C'est un véritable scandale, nous n'avons pas fait des milliers de
kilomètres pour entendre cela.

La pression des salariés doit se poursuivre.

Un appel national intersyndical est lancé pour le 15 février.

Nous proposons un mouvement unitaire a la cftc, a fo et au snfocos à
la caf du var : grève au choix journée ou 55 mn de 15h05 à 16h00 pour
le 15 février.

8 février, la cgt de la caf du var.

samedi, 27 novembre 2010

Une manifestation des salariés de la CAF a dégénéré à Aix-les-Bains

Ce jeudi 25 novembre une manifestation des salariés de la CAF a dégénéré à Aix-les-Bains.

Venus dénoncer la "casse sociale" dans les CAF, des salariés se sont retrouvés nez à nez avec les forces de l'ordre. La manifestation était organisée par la CGT, devant le Palais des Congrès d'Aix-les-Bains, à l'occasion des Rencontres des présidents des Caisses d'Allocations Familiales de France.

 Vidéo

 

Toutes les vidéos

Jeudi 25 novembre, ils n'étaient qu'une quarantaine, mais un jet œuf a suffi à déclencher la réaction des forces de police qui ont riposté au gaz lacrymogène. Au-delà de l'incident, pour ces salariés en colère, l'heure n'est pas à la résignation. Ils dénoncent la dégradation des conditions de travail et, par conséquence, du service rendu aux allocataires.

Une délégation a été reçue par le président du Conseil d'administration et le directeur de la Caisse Nationale d'Allocations Familiales. Ces derniers ont promis de se faire le relais des revendications des salariés auprès du ministre des solidarités et de la cohésion sociale, Roselyne Bachelot-Narquin, attendue ce vendredi à Aix-les-Bains.

Selon les syndicats, entre 2005 et 2008 les CAF auraient perdu près de 1.000 postes (des départs en retraite non remplacés). Rien que depuis juillet, 200 personnes seraient encore parties et la CGT parle de 900 nouveaux postes supprimés d'ici à 2012.

SOURCE : France 3 Alpes