Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 02 janvier 2013

Le vrai trou de la Sécu


Ep 14 - A ta santé par CN-PCF

lundi, 28 mai 2012

SAUVONS LA SECU !!!!!!!!!!

jeudi, 21 juillet 2011

Témoignage de 2 Français arrêtés en Israël

lundi, 14 février 2011

La privatisaton annoncée de la Sécurité sociale

vendredi, 11 février 2011

Entre beau discours et les faits, il y a un "gap", comme dirait un certain directeur !

Ce vieux Renard, est-ce qu'il serait assez courageux d'expliquer aux Français et aux journalistes que le décifit provient de miliards d'euros d'exonérations de charges ?*

Non, au lieu de ça, pour faire des économies de personnel et dégrader encore plus la qualité du service rendu, il veut que ce soit les "clients", comme ils les appellent en interne, qui travaillent à la place des salariés (la "dématérialisation" : le "client" enregistre lui-même son dossier par internet, de chez lui). Des bénévoles, quoi. Vous savez, comme dans les magasins Carrefour, où les clients travaillent gratuitement pour "Monsieur Carrefour", avec les petites machines bleues".

*Les exonérations de cotisations de sécurité sociale, qui bénéficient principalement aux employeurs, ont encore augmenté en 2008 à 30,7 milliards d'euros. Cela représente l'équivalent du déficit record prévu pour la Sécu en 2010, selon des chiffres publiés lundi par l'Agence centrale des organismes de sécurité sociale (Acoss) qui fédère le réseau des Urssaf chargé de la collecte des cotisations en proportion de la feuille de salaire. […].Le montant des exonérations de cotisations sociales ne cesse d'augmenter depuis les années 1990 et a plus que doublé entre 1999 et 2007

Source : AFP + http://www.lepoint.fr/actualites-economie/2009-12-20/les-exonerations-de-charges-ont-coute-trente-milliards-a-la/916/0/406792


Philippe Renard, UCANSS
envoyé par Acteurspublics. - Regardez les dernières vidéos d'actu.

mercredi, 09 février 2011

SCANDALEUX !

En guise de dialogue social, l'Ucanss et son comité exécutif, le
Comex, ont montré leur vrai visage : gaz lacrimo, CRS et pas
d'augmentation de la valeur du point.

Nous étions environ 5000 à venir des 4 coins de la France, à Paris,
place de la Nation, pour une manifestation en direction des locaux de
l'Ucanss.

Un rassemblement des manifestants s'est tenu devant l'Ucanss.
Une délégation de 25 personnes (représentants nationaux des syndicats
cgt, fo, cftc, cfe-cgc, sud, snfocos et des représentants salariés
des régions pour la cgt).

Philippe Ferrand a porté la voix des salariés caf-cpam-urssaf du var
et a insisté sur l'appauvrissement du personnel, la politique de casse
de la Sécu et a demandé oú celle ci s'arrêterait et quelle
considération le Comex avait des employés et des usagers.

Petit tour de table pour rappeler la situation des organismes mais
surtout pour exiger des réponses concrètes en terme d'augmentation de
la valeur du point.

Le Comex n a rien trouvé mieux de ressortir du chapeau le lissage des
14 mois sur 13 et d' argumenter l'impossibilité d'augmenter la valeur
du point car le ministère ne l'agréerait pas.

Dans le même temps, les crs sont entrés en action : gaz lacrimo lachés
et arrestations de deux manifestants heureusement rapidement relâchés.

Quel mépris face à des milliers de grévistes dans les organismes dont
5000 manifestaient pacifiquement.

S'ensuivit une suspension de séance.

Puis M. Mayer, président du Comex, déclara l'abandon, a priori
définitif du lissage de la prime vacances et la réouverture de
négociations salariales rapprochées au 15 février.

C'est un véritable scandale, nous n'avons pas fait des milliers de
kilomètres pour entendre cela.

La pression des salariés doit se poursuivre.

Un appel national intersyndical est lancé pour le 15 février.

Nous proposons un mouvement unitaire a la cftc, a fo et au snfocos à
la caf du var : grève au choix journée ou 55 mn de 15h05 à 16h00 pour
le 15 février.

8 février, la cgt de la caf du var.

dimanche, 23 novembre 2008

Usagers, assurés, allocataires.... Nous sommes tous des clients !

Manisfestation des postiers hier :

Une phrase que j'ai retenue d'un manifestant : "Nous sommes un service public. Nous servons des usagers, et non des clients."

QUE DIRE ALORS DES "ALLOCATAIRES" DE  LA CAF ET DES "ASSURES" DE LA CPAM (BRANCHES FAMILLE ET MALADIE DE LA SECURITE SOCIALE), QUI, EN INTERNE, SONT APPELES "CLIENTS" !

Vous êtes malades ? Allez voir l'entreprise CPAM.

Vous avez un enfant ? Allez voir l'entreprise "ALLOCS" pour vous faire payer. Surtout la CAF du Var. elle est très bien notée, mais aux chiffres, on leurs fait dire ce qu'on veut !

Je trouve que c'est encore plus choquant.

Un client est une personne qui échange un bien ou un service en échange d'une somme d'argent. Bientôt, faudra-t-il acheter une demande d'aide au logement avant de percevoir cette allocation ?

consommateur.jpg

 

mardi, 27 mars 2007

GREVE NATIONALE à la SECU (CAF, CPAM, URSSAF)

Pour ceux que ça intéressent, voir ma note du 1er juin 2006 sur le trou de la Sécu côté en bourse.

 A l'appel des syndicats CGT et FO

 POUR :

Une véritable augmentation de la valeur du point et le rattrapage des pertes subies depuis plusieurs années,

Le remplacement de tous les départs par des embauches en contrat à durée indéterminée,

L’arrêt des fusions, restructurations, mutualisations, regroupements de missions, de l’externalisation de certaines activités,

Le maintien de tous les organismes,

Le maintien des emplois dans chaque caisse et établissement,

La titularisation de tous les emplois précaires.

-> Exemple concret de restructuration

 

06:25 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : politique, Sécu, caf, cpam, grève, cgt, fo