Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 10 novembre 2013

L'accident nucléaire français inéluctable

samedi, 16 mars 2013

La bataille de Tchernobyl

lundi, 22 octobre 2012

Cinéma Olbia à Hyères le jeudi 25 octobre à 19H30

L’association CHANGER d’ERE  ouvre le débat sur le nucléaire avec la projection du film de par Michale Boganim   « LA TERRE OUTRAGEE » au cinéma Olbia à Hyères  le jeudi 25 octobre à 19H30.
Premier film à avoir obtenu le droit de tourner sur les lieux, La Terre outragée est une variation fictionnelle autour de la catastrophe nucléaire de Tchernobyl. Il met en scène trois destins qui se croisent, celui de Valery, qui a grandi sans père,  celui de Nikolaï, hédoniste têtu cultivant la terre morte et surtout  celui d’Anya, mariée de l'apocalypse, à qui Tchernobyl  a volé son amour
 
Voici un extrait de l’interview donné par Michale Boganim, la réalisatrice au magazine Télérama :
 
« On est à Pripiat, le 26 avril 1986. C’est le jour du mariage de l’héroïne du film, Anya, qui est jouée par Olga Kurylenko. La catastrophe nucléaire a eu lieu pendant la nuit mais personne n’est au courant de ce qui s’est passé. Aucune information n’a été donnée. Des mariages ont donc lieu, comme si c’était un jour normal. Je me suis appuyée, pour écrire ce film, sur des faits réels. J'ai découvert que, le jour de la catastrophe de Tchernobyl, seize mariages avaient été célébrés à Pripiat ! C’est hallucinant. Anya se marie avec un pompier, qui va être appelé pour éteindre un feu de forêt, en fait pour intervenir sur l'incendie du réacteur, ce qui le condamne à mort.
 
La principale caractéristique de la catastrophe de Tchernobyl, c’est son invisibilité : pas de grand bruit d’explosion, pas de traces immédiates. C’est ce qui a permis aux autorités soviétiques de mentir à la population pendant trois jours. En tant que cinéaste, cela m'intéressait de parler de l’invisibilité, de raconter ce désastre qui ne se donne pas tout de suite à voir ».
 
A l’issue de la projection  un débat aura lieu entre les spectateurs guidés par Claude MARTINO, critique de cinéma et Anthony GREGOIRE, membre du collectif varois SORTIR DU NUCLEAIRE.
 

dimanche, 06 mai 2012

Le Japon arrête son dernier réacteur nucléaire

http://www.dailymotion.com/video/xqm7zu_le-japon-arrete-s...

Le Japon arrête son dernier réacteur nucléaire

http://www.dailymotion.com/video/xqm7zu_le-japon-arrete-s...

dimanche, 29 avril 2012

Fukushima réacteur 4, un danger au delà de tout ce qu'on a connu 08.03.2012


Fukushima réacteur 4, un danger au delà de tout... par kna60

vendredi, 30 mars 2012

C'est pas par plaisir si certains disent que l'énergie nucléaire, c'est vraiment de la merde

jeudi, 29 mars 2012

Une rêve étrange

Ce long métrage documentaire dresse le portrait du physicien Joseph Rotblat. Considéré comme un traître et un espion parce qu’il est le seul scientifique à s’être retiré du projet Manhattan – conçu pour mettre au point la première bombe atomique –, Rotblat a créé, avec Bertrand Russell, les Conférences Pugwash sur la science et les affaires mondiales, un mouvement pacifiste moderne, et a été décoré en 1995 du prix Nobel de la paix.

http://www.onf.ca/film/un_reve_etrange/

dimanche, 18 mars 2012

Dechets - Le Cauchemar Du Nucleaire

mardi, 13 mars 2012

Chaine humaine - conférence de presse Maryline VINCENT