Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 14 octobre 2012

Le bio pour les nuls

dimanche, 05 août 2012

Partager Ajoutez aux favoris E-mail Imprimer A+ A A- "Je souhaite que mon refus de la Légion d'honneur soit une incitation à aller sur le fond" (directrice de recherche)

C'est pour alerter sur des questions graves de santé publique qu'une chercheuse française vient de refuser la Légion d'honneur. Directrice de recherche honoraire à l'Inserm, Annie Thébaud-Mony travaille depuis trente ans sur les questions de cancers professionnels et de crimes industriels. Des études rendues très difficiles par l'implication grandissante des entreprises dans le financement des chercheurs...

source : france info

dimanche, 18 mars 2012

Notre Poison quotidien (full-length)

mercredi, 03 juin 2009

Le MDRGF est assigné en justice pour avoir réalisé et publié des analyses de pesticides dans le raisin de table

Le MDRGF est assigné en justice pour avoir réalisé et publié des analyses de pesticides dans le raisin de table vendus dans certains supermarchés !!!
C'est la liberté d'expression des contre -pouvoirs qui est aujourd'hui attaquée !!
Ensemble pour les Générations Futures ! Assigné en justice pour avoir analysé des raisins ! DIFFUSEZ CETTE INFO DANS VOS RESEAUX !!
Le Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures est aujourd’hui assigné devant le Tribunal de Grande Instance de Paris par la Fédération Nationale des Producteurs de Raisins de Table. Cette Fédération de producteurs de la FNSEA nous assigne pour un soit disant dénigrement du raisin de table suite à la publication d’analyses (1) de résidus de pesticides dans des raisins de tables vendus dans des supermarchés réalisées en novembre 2008 avec quatre autres associations européennes !

La Fédération Nationale des Producteurs de Raisins de Table (FNPRT) nous demande la somme astronomique de 500 000 Euros pour dénigrement !

Cette attaque scandaleuse vise simplement à nous faire taire car notre travail dérange beaucoup tous ceux qui voudraient que rien ne change dans les pratiques agricoles polluantes actuelles.

Aujourd'hui c'est la survie même de notre association qui est menacée. Pire encore, c'est la liberté que tout contre pouvoir citoyen a dans ce pays de pouvoir réaliser et publier un travail d'information qui est mise en cause !

On nous fait aujourd'hui un procès pour nous faire taire, comme aux Etats Unis ou au Canada des entreprises intentent des 'poursuites baïllons' (2) contre leurs opposants depuis des années déjà !

Il est urgent de réagir ! C'est ce qu'on déjà fait plusieurs personnes regroupées dans une association de soutien : Ensemble pour les Générations Futures. Cette association a mis en ligne ce jour un site dédié au soutien au MDRGF :
http://www.generations-futures.org

Sur leur site http://www.generations-futures.org vous trouverez toutes les informations concernant ce procès et aussi comment faire pour nous soutenir. Vous y trouverez aussi les noms de ceux qui, de Jean Marie Pelt à Jacques Testard ou de Serge Orru à Pascal Husting ou Alain Bougrain Dubourg nous soutiennent déjà. Rejoignez les vite et signez et faites signer l'Appel à soutien sur le site http://www.generations-futures.org

Vous pouvez aussi nous soutenir en adhérant ou en donnant au MDRGF . Renvoyez le bon d'adhésion ci dessous dès maintenant ou allez vite à la page soutien de notre site :

http://www.mdrgf.org/soutien1.html

A bientôt à nos côtés pour défendre la liberté d'expression et d'information dans ce pays ! Nous avons besoin de vous !

DIFFUSEZ CETTE INFO DANS VOS RESEAUX !!

1 : http://www.mdrgf.org/news/news241108_raisin_supermarche_p...

2 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Poursuite_strat%C3%A9gique_c...
l'étude de l'IJC Exposition à des pesticides et cancer du pancréas
Deux herbicides , la pendimethaline and l'EPTC, on montré une association exposition/réponse statistiquement significative avec le cancer du pancréas selon une nouvelle étude. Cette étude : “Agricultural Pesticide Use And Pancreatic Cancer Risk In The Agricultural Health Study Cohort,” publiée dans l' " International Journal of Cancer", est une étude cas témoin sur des applicateurs de pesticides et leurs épouses dans les états de l'Iowa et de la Caroline du Nord. L'étude montre un risque multiplié par trois dans le cas d'une utilisation durant la vie entière de pendimethaline et un risque multiplié par 2,5 en cas d'utilisation pendant la vie entière d'EPTC, par rapport à ceux n'ayant jamais utilisé ces produits. De plus le fait d'avoir utilisé un des cinq pesticides trifluraline, chlorimuron-ethyl, pendimethaline, EPTC ou heptachlor augmente, selon l'étude, lerisque de caner du pancréas de 40%.
A noter que la pendimethaline est listée cancérigène possible et perturbateur endocrinien suspecté aux USA

pour lire l'étude entière en anglais :
http://www3.interscience.wiley.com/cgi-bin/fulltext/12153...
pour adhérer au MDRGF PLUS QUE JAMAIS NOUS AVONS BESOIN DE VOTRE SOUTIEN !
Le MDRGF est aujourd'hui attaqué ! Plus que jamais nous avons besoin de vous pour pouvoir continuer notre travail d'information indépendante.
Adhérez maintenant au MDRGF, soutenez nous !
Merci d'avance !

A remplir et retourner accompagné de votre règlement a : MDRGF 40 rue de Malte 75011 Paris :

17:44 Publié dans action | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pesticide, justice

samedi, 14 février 2009

OGM = Nouveau "Tchernobyl" ?

Vu sur : http://www.lablondeecolo.com/archive/2009/02/12/rapports-...

Lepageok.jpgLes soi-disants rapports de l'AFSSA et de l'EFSA pour valider le maïs MON 810 apparaîtront dans l'histoire comme les rapports des années Tchernobyl niant une contamination de la France: des autojustifications destinées à réitérer des avis précédents pour éviter toute mise en cause ultérieure de la responsabilité de ceux qui les ont donnés.

Quand on sait qu'aucune étude publique n'a été menée directement pour étudier le comportement de rats ayant consommé des OGM et que les seules études disponibles sont celles des producteurs de maïs, quand on sait que ces études sont secrètes et que Michel Barnier, malgré la prétendue loi sur la transparence votée par le Parlement sur les OGM, refuse de communiquer les études précisément sur le MON 810, quand on sait que la composition de l'EFSA et son mode de fonctionnement sont si critiquables que l'Union a enfin décidé de les changer (cf rapport sur la gouvernance écologique remis à Jean-Louis Borloo), quand on sait comment le sénateur Legrand a été conspué et sali par les parlementaires amis des OGM  pour avoir simplement émis des doutes, quand on sait que ces mêmes parlementaires ont rejeté la candidature d'un Président du haut Comité des biotechnologies parce qu'il souhaitait prendre en considération l'avis du collège de la société civile et ne pas se  limiter à celui des experts noyautés par les défenseurs de Monsanto, on comprend l'opération de manipulation en cours.

Il faut rappeler que les assurances refusent de couvrir les risques liés à la dissémination d'OGM et à leur impact potentiel sur la santé, que les producteurs d'OGM et leurs amis qui cherchent aujourd'hui à couvrir leur responsabilité future se cachent derrière le risque inhérent au développement des nouvelles technologies  qui exclut toute responsabilité lorsque l'état des connaissances ne permet pas de connaître précisément les risques. Niant les risques qui pourtant sont fondés sur des éléments d’étude disponibles sur des rats (exemple du MON 863),  les "experts" cherchent à établir que les connaissances d'aujourd'hui ne permettent pas des connaître ces risques et qu'ainsi ni eux ni Monsanto ne seront dans l'avenir responsables de rien.

Il est impératif que des études indépendantes financées par l’Etat soient réalisées et portées à la connaissance du public avant que ne soit affirmé que le maïs MON 810 est sans danger pour la santé.

Corinne Lepage
Présidente du CRII-GEN
Ancien Ministre de l’Environnement (1995-1997)

jeudi, 05 février 2009

Découverte de la toxicité d'un pesticide Monsanto

mercredi, 14 janvier 2009

Herbe

Herbe : un film à voir absolument !
+ le nouveau règlement européen sur les pesticides adopté !
le site du film Herbe Herbe : un film à voir absolument !
Vous savez ce que mangent les vaches ?

En êtes-vous vraiment sûr(e)…?

HERBE (www.herbe-lefilm.com)

Au cœur de la Bretagne paysanne, deux visions du métier d’éleveur laitier se confrontent.
Alors que des Hommes se sont engagés depuis plusieurs années dans une agriculture autonome, durable et performante, le courant majoritaire de la profession reste inscrit dans un modèle de production industriel, fortement dépendant des groupes agricoles et agro-alimentaires…
Les objectifs du film sont multiples. Si les questions relatives aux dérives de la PAC (choix politiques et répartition des aides) sont centrales, il est aussi question des dérives des systèmes coopératifs agricoles. HERBE met alors en lumière les alternatives au modèle productiviste dominant. HERBE désire interroger de manière globale le monde dans lequel nous vivons par l'intermédiaire de l'élevage laitier breton.
En effet, la question agricole devient centrale dans les problématiques politiques actuelles. Alors que l'alimentation d'une partie de la population mondiale est remise en cause, et qu'apparaît toujours plus pressante la nécessité de repenser nos modèles de production et d'approvisionnement, la crise énergétique semble nous pousser à agir vite quant à développer des moyens autonomes de subsistances.
HERBE n'est pas seulement le constat de la fin d'un temps, il rend visible le possible d'un autre moyen de vivre et de construire le monde, un monde autre...



Où voir le film ?

La date de sortie nationale du film est le 18 février prochain, à 3 jours de l’ouverture du Salon International de l’Agriculture de Paris. Nous vous communiquons les salles qui le programmeront, mais invitons tous les collectifs qui le souhaiteront à prendre l’initiative.

Ces salles programment HERBE à partir du 18 février :

Toulouse – Utopia (sortie dès le 11 février)
Tournefeuille – Utopia (sortie dès le 11 février)
Bordeaux - Utopia
Montpellier – Utopia
Montpellier – Diagonal
Paris - Espace St Michel
Avignon – Utopia
Nantes - Concorde
St Ouen l'Aumône – Utopia
Achères - Pandora
Calais - Alhambra


Ces salles programmeront HERBE mais n’ont fixé de date définitive. N’hésitez pas à leur demander plus d’informations :

Bayonne - Atalante
Rennes - Arvor
Dijon - Eldorado
Caen - Lux
Lyon - Comedia
Clermont-Ferrand - Rio
Bretagne – Circuit Cinéphare (tournée au mois de mars)
Gournay en Bray (76) - les Ecrans
Grande Synthe (59) - Cinéma
Libourne - Grand Ecran
Nîmes - Sémaphore


Ces salles ont le film, et réfléchissent encore à leur programmation. N’hésitez pas à leur demander de le programmer :

Grenoble - Méliès
St Etienne - Méliès
Perpignan - Rive Gauche
St Ouen - Espace 1789


Enfin, chaque collectif peut demander à sa salle de cinéma (en France, en Belgique, en Suisse et en Andorre) d'organiser une projection, ou bien encore organiser soi-même une projection avec ses propres moyens de diffusion.


Contact : Parasite Distribution - Jean-Jacques Rue - 06 16 55 28 57 - jjrue@hotmail.fr

le site du monde.fr Le Parlement européen bannit 22 substances pesticides


LEMONDE.FR 13.01.09
Les eurodéputés ont ouvert la voie, mardi 13 janvier, à l'interdiction dans l'Union européenne d'une vingtaine de substances entrant dans la composition des herbicides, fongicides et insecticides. Considérées comme cancérigènes, toxiques pour la reproduction ou ayant des effets perturbateurs sur le système endocrinien, beaucoup sont produites par les géants de l'industrie chimique allemande, Bayer et BASF.
Saluée par les écologistes comme l'une des législations les plus restrictives au monde en matière de pesticides, l'adoption de cette liste noire est "une victoire des Verts et des environnementalistes qui ont su collectivement résister aux énormes pressions" de l'industrie, s'est félicitée l'Italienne Monica Frassoni,
coprésidente du groupe des Verts au Parlement européen.
Fruit d'un compromis avec les 27 Etats membres, le texte entre en vigueur dès 2009. Deux fongicides (le Carbendazim et le Dinocap) seront interdits dès cette année, mais les dernières autorisations pour certains
produits aux effets perturbateurs sur le système endocrinien n'expireront pas avant 2018.

"CONSÉQUENCES NEUROLOGIQUES ET IMMUNOLOGIQUES GRAVES"

"Il s'agit de 22 substances sur 500, soit moins de 5 %", expliquait le 18 décembre l'eurodéputée verte allemande Hiltrud Breyer, en marge d'une conférence de presse. Les industriels du secteur phytosanitaire
annonçaient l'interdiction de 40 % des substances. "C'est une honte. On a abusé [des agriculteurs] avec des informations erronées. (...) Maintenant, l'industrie a toutes les raisons d'innover pour fabriquer des produits sûrs", avait-elle insisté.
Le Mouvement pour le droit et le respect des générations futures (MDRGF) a salué la nouvelle législation dans un communiqué, mais regrette que les débats aient dilué certaines restrictions initialement imposées à des produits susceptibles de "conséquences neurologiques et immunologiques graves pour le développement prénatal des enfants". Le MDRGF déplore l'absence de "mesure forte pour protéger les résidents des milieux agricoles exposés aux pulvérisations de pesticides", de "zone tampon" près des cours d'eau et d'interdiction "pure et simple" de l'usage des pesticides en milieu urbain.

17:11 Publié dans Film | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : film, herbe, pesticide

dimanche, 11 janvier 2009

Nos enfants nous accuseront

mercredi, 12 mars 2008

Sur le site d'Arte pendant 7 jours !

Vous pouvez voir, si vous ne l'avez pas vu, sur le site d'arte, "Le monde selon Monsanto, pendant une semaine, gratuitement :

 

http://plus7.arte.tv/fr/detailPage/1697660,CmC=1940000,Cm...

Ainsi que le débat, avec José Bové :

http://plus7.arte.tv/fr/detailPage/1697660,CmC=1961848,Cm...

 

mardi, 11 mars 2008

RAPPEL IMPORTANT : CE SOIR SUR ARTE

"Bonjour,

Un nombre important d'associations (avec notamment Attac, Greenpeace, Les Amis de la Terre, la Confédération Paysanne, Inf'OGM, Via Campesina, Sciences citoyennes, Sherpa, Editions la Découverte) se sont engagés pour la diffusion du film
"Le monde selon Monsanto, de la dioxine aux OGM, une multinationale qui vous veut du bien"
de Marie-Monique Robin.
C'est une enquête rigoureuse et approfondie sur une multinationale, une multinationale productrice de l'agent orange, de la dioxine, de l'hormone de croissance, du Round Up et des OGM. Les résultats de l'enquête, menée depuis quatre ans, sont implacables.
Nous vous invitons à faire circuler l'information dans tous vos réseaux, à soutenir ce film et le livre (plus complet) qui va paraître aux Editions de la Découverte le 6 mars.
Bien sûr, la réalisation du film et sa diffusion ne sont pas du goût de Monsanto, qui dispose de nombreux moyens de pression et n'hésite pas à se débarrasser de ses opposants, d'une manière ou d'une autre comme l'illustre le film : sa diffusion la plus large possible sera une première garantie pour la réalisatrice et l'avenir du film.
Le DVD va être disponible dès le 11 mars en exclusivité sur arteboutique.com et dans les magasins Nature et Découverte.

En attendant, ne ratez pas la diffusion sur ARTE le 11 mars à 21 heures, faites circuler l'information, réservez votre soirée, voyez le avec des amis, organisez une réunion autour d'une diffusion publique.

Au moment où est discutée la loi sur les OGM, c'est un outil précieux !
D'autres moyens de diffusion et d'action sont en cours de préparation, nous vous en tiendrons informés dès qu'ils seront opérationnels..
Ores et déjà, voici quelques liens utiles ci-dessous.

Amicalement, "


http://www.rue89.com/2008/02/16/ogm-quand-monsanto-seme-l...

http://www.arte.tv/fr/connaissance-decouverte/Lemondeselo...