Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

dimanche, 05 août 2012

Partager Ajoutez aux favoris E-mail Imprimer A+ A A- "Je souhaite que mon refus de la Légion d'honneur soit une incitation à aller sur le fond" (directrice de recherche)

C'est pour alerter sur des questions graves de santé publique qu'une chercheuse française vient de refuser la Légion d'honneur. Directrice de recherche honoraire à l'Inserm, Annie Thébaud-Mony travaille depuis trente ans sur les questions de cancers professionnels et de crimes industriels. Des études rendues très difficiles par l'implication grandissante des entreprises dans le financement des chercheurs...

source : france info

Les commentaires sont fermés.