Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

livre

  • Qui veut la peau des services publics ?


    Qui Veut la peau des services publics? Jacques... par cerclerep01

  • Et si le prix de l'essence était gonflé artificiellement ?

    Et si la hausse du prix de l'essence était dû à une entente entre pétroliers et constructeurs automobile, voire même certains hommes politiques pour lancer les véhicules électriques ?

    Voilà un bon thème pour un livre de politique-fiction.

    politique,économie,film,livre,fiction,hollande,ps,sarkozy,ump,corruption,copinage,entente,umps

  • Et si une des solutions était une sixième République ?

    Voici le début du livre de Corinne Lepage (Cap 21) :

    "Certains pourraient penser qu’une VIème
    République, c’est-à-dire une révision profonde de
    la Constitution de 1958, n’est pas le premier souci
    des français. Bien avant les préoccupations liées au
    fonctionnement des Institutions, c’est plutôt la crise
    économique, les difficultés de pouvoir d’achat, l’aug-
    mentation du taux de chômage, les problèmes de
    santé et de sécurité dans tous les sens du terme qui
    occupent l’esprit de nos concitoyens.
    Et pourtant  Le fonctionnement, ou plutôt, les
    !
    dysfonctionnements de notre démocratie expliquent
    au moins en partie l’importance de nos difficultés
    au regard de celles de nos voisins. En effet, la cohé-
    sion nationale et le sens du collectif sont mis à mal
    par un système devenu oligarchique et même plou-
    tocratique, en raison de la dérive d’institutions
    conçues  —  comble du paradoxe  —  pour mettre
    l’Etat à l’abri des partis et des lobbys.
    La réforme Constitutionnelle, à laquelle Nicolas
    Sarkozy a procédé aux forceps et grâce à quelques
    ralliements particulièrement suspects n’a en fait
    servi, mis à part deux mesures, qu’au renforcement
    de son propre et unique pouvoir."...

    Vous pouve l'achetez pour 3,5 euros ou le télécharger gratuitement ici :

    http://www.avosdroitscitoyens.fr/

  • Claude Allègre

    Pauvre Claude Allègre !

    Dans son dernier “roman, “L’imposture climatique”, notre ancien ministre étaye l’une de ses argumentations en se référant aux travaux d’une dénommée « Tech ». Malheureusement pour lui, Madame « Tech » n’existe pas ! « Georgia Tech » n'est pas une femme mais, l'abréviation du « Georgia Institute of Technology ». Cette bévue aurait été évitée si  l’auteur avait pris la peine de lire ses sources ou, tout au moins, les titres des publications.

    Plus étonnant: il publie dans son ouvrage un graphique qui fut réfuté en 2007 en raison d’erreurs d’attributions  de données.

    Certes, l’erreur est humaine, même si elle surprend de la part d’un personnage aussi sûr de lui quand il dénigre  péremptoirement et sur tous les grands médias les conclusions des centaines de météorologues de différentes nationalités travaillant en réseau au sein du GIEC et s’étant vus collectivement décerner le prix Nobel de la paix 2007.

    Mais s’agit-il d’erreur quand M. Allègre oppose aux conclusions du GIEC sur les liens entre réchauffement climatique et activités humaines ce qu’il affirme être une forte opposition de la communauté scientifique, exprimée notamment par un vote de « spécialistes » américains du climat intervenu en 2009 ? L’enquête menée par « Le Monde » a révélé que les « spécialistes » en question étaient les présentateurs météo des chaînes de télévision américaines…

    Encore plus surprenant, notre inénarrable ex-ministre de la République, en quête de légitimité négationniste, revendique une fraternité de combat avec de prestigieux spécialistes climatologues qui auraient, selon ses dires, combattu les théories du GIEC, en particulier :

    Thierry Dudok de Witt : Malheureusement pour M.Allegre, celui-ci a déclaré : « Il est clair que les gaz à effet de serre émis par les activités humaines ont une influence dominante »

    Richard Courtney : Ce « prestigieux » spécialiste n’est pas un climatologue mais un consultant en énergie et développement. Une page lui est consacrée sur le site d’un « think tank » néoconservateur états-unien. Ses services semblent avoir été très appréciés par l’association pour la gestion des industries minières de Pologne.

    Funkel : Les seules études publiées sous ce nom portent sur des travaux en dermatologie, informatique, traitement d’appendicites… Aucune ne porte sur le climat.

    Usoskiev : Aucune étude n’est publiée sous ce nom

    Denis Haucourt : Idem

    Solansky : Il n’y a pas de météorologue du nom de « Solansky ». En revanche, Sami Solanski est bien l’un des plus grands spécialistes mondiaux de physique solaire. Malheureusement pour M. Allègre, il ne partage pas du tout ses opinions et confirme qu’une large fraction du réchauffement global est bien due aux gaz à effet de serre émis par l’homme, notamment depuis les 40 dernières années.

    Hartmann: Denis Hartmann existe bien et l’auteur a fait l’effort méritoire de ne pas estropier son nom. Il exerce les fonctions de Professeur à l’Université de Washington. Il est aussi surpris que M. Solanski de son « enrôlement » dans la croisade anti-GIEC lancée par M. Allègre et précise : « Je pense que l’ensemble de preuves présenté par les scientifiques travaillants sur les rapports du GIEC est très convaincant sur le fait que la Terre se réchauffe en conséquence directe des activités humaines ».

    S’il y a bien une « imposture climatique », il semble que ce soit plutôt du côté de Monsieur Allègre et des grands émetteurs de gaz à effet de serre qu’il faille la rechercher.

    P.F.

    Source : « Le Monde » 28 février 2010 « Le cent-fautes de Claude Allègre ».

  • La Stratégie du choc La montée d’un capitalisme du désastre de Naomi Klein

    Interview en 3 parties.

    "La stratégie du choc" La montée d’un capitalisme du désastre de Naomi Klein

  • Cette pollution qu'on ne voit pas

    J'ai ajouté un livre, sur la colonne de gauche.

    Guide de l'électricité biocompatible : Pollutions électromagnétiques

    Guide de l'électricité biocompatible : Pollutions électromagnétiques

    Auteur : Claude Bossard

    Editeur : Des Dessins et des Mots

    Année : 2006

     

     

     

     

    Lignes à haute tension, transformateurs, fours à micro-ondes, écrans d'ordinateur, WI-FI, téléphones portables, installations électriques domestiques... les sources d'émission de pollutions électromagnétiques se multiplient. Si nous ne prenons pas de précautions, nous pouvons être très exposés à des rayonnements électromagnétiques. Des études scientifiques mettent en évidence la nocivité de ces champs électromagnétiques auxquels est soumise une part croissante de la population.

    Ce livre, simple et facile d'accés, a pour but de donner les éléments permettant d'apprivoiser les champs électriques et magnétiques de notre cadre de vie et de répondre aux questions :
    - Que sont ces rayonnements électromagnétiques ?
    - Quels sont les risques pour notre santé ?
    - Comment les détecter ou les mesurer ?
    - Comment se préserver ?...

    A lire rapidement.

  • Alain Soral : comme David Vincent ?

    Si Sarkozy regarde cette vidéo, il doit se dire : putain ! Si j'avais autorisé le taser plus tôt !



  • Le lait dangereux pour la santé ?

    A vous de vous faire votre avis.

    Lait, mensonges et propagande

    lait.jpg

    En résumé : "Lait, mensonges et propagande" de Thierry Souccar

    L'industrie laitière et le matraquage que l'on nous impose depuis des générations sur les bienfaits du lait enfin remis en cause ! Ce qui n'etait que bruit de couloir enfin révélé au grand jour, pour les amateurs de lait et tous les autres. Dominique, libraire à la Fnac Lorient

    Mot de l'éditeur sur "Lait, mensonges et propagande" de Thierry Souccar

    La parution de ce livre a suscité de nombreuses questions parmi les lecteurs, de nombreuses réactions de l’industrie agro-alimentaire, des émissions de télévision et de radio et même un trouble certain au ministère de la Santé. Entre-temps, de nouvelles études sont parues. Cette riche actualité explique la nouvelle édition revue et augmentée de Lait, Mensonges et Propagande.
    On y trouvera :

    - de nouvelles preuves de la collusion entre nutritionnistes et industrie laitière ;

    - la réponse aux arguments de l’industrie agro-alimentaire et de certains nutritionnistes comme Jacques Fricker ;

    - toutes les nouvelles études scientifiques confirmant que les laitages ne protègent pas de l’ostéoporose et qu’aux doses conseillées en France ils augmentent le risque de certaines maladies comme le cancer de la prostate ;

    - la réponse aux questions posées par les lecteurs, comme par exemple les différences entre laits de vache, de chèvre et de brebis.

    Tout est comme d’habitude solidement argumenté et référencé.

    Fiche détaillée : "Lait, mensonges et propagande" de Thierry Souccar