Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 19 janvier 2009

Giscard a tué dans l'oeuf l'AEROTRAIN, il veut maintenant la mort des éoliennes

L'ancien Président Valéry Giscard d'Estaing, après avoir mis fin à l'expérimentation de l'aérotrain au profit du TGV, mettra-t-il fin aux éoliennes au profit du nucléaire ?

Au passage, remarquer la dernière image : la destruction d'une partie de la ligne expérimentale de "l'ex tranport en commun du futur", au profit d'une autoroute.

Commentaires

Mode Ironique: ON

L'énergie éolienne étant l'une des composantes de l'énergie solaire, qui osera enfin éteindre ce dangereux vecteurs d'insolations et de cancer de la peau, responsable entre autres maux, de l'expansion des déserts, du trou dans la couche d'ozone et autres malédictions?

Plus sérieusement,
peut-être VGE est-il plus écolo qu'il ne le croit en soutenant avec tant de conviction (ou de corruptibilité) le lobby nucléaire?
Après tout, pourquoi vouloir prolonger l'espérance de vie de l'espèce humaine quand celle ci se charge avec tant de bonne volonté de régler définitivement le problème de ses saccages sur terre en s'éradiquant d'elle même grâce à cette qualité merveilleuse qui est sans aucun doute le seul caractère qui ne soit propre qu'à l'espèce humaine, à savoir sa stupide cupidité absolument sans borne.

En conséquence, plutôt que de tenter vainement de sauver l'humanité, encourageons la plutôt à se surpasser dans sa propre connerie à fin d'en débarrasser plus rapidement Gaïa et d'empêcher celle ci de contaminer d'autres corps célestes de par la galaxie :-)

Les OGM, le nucléaire, les pesticides, la privatisation du vivant, la marchandisation des ressources vitales, la suppression de toutes les libertés, la censure des éclairés, l'élimination des libres penseurs, le génocide des filles, des hermaphrodites et des métis, la défense de la pureté de la race, le ratissage des océans, le tout automobile mue par moteurs à explosions, les armes biologiques, bactériologiques, chimiques, radioactives, ect... je suis pour à donf.
Ne serais-ce que parce que grâce à cela, les souffrances intolérables de notre environnement seront enfin abrégées.

Finalement,
sur certains aspects les personnages comme le petit Adolf ne me paraissent plus aussi antipathiques que ça, surtout ces derniers temps.
Cet amoureux de la nature sauvage qui trouvait plus d'honorabilité dans les yeux d'un chien que dans ceux des humains, peut-être était-il simplement visionnaire, appliquant dans un premier temps aux minorités les plus haïs de son époque, le sort qu'il réservait à tous, utilisant seulement cette haine viscérale que nous avons les uns pour les autres, dans le seul but de se débarrasser progressivement de l'ensemble de l'humanité.
Mais finalement, n'est ce pas justement cette même politique que nous n'avons jamais cesser d'appliquer bien après la chute du dernier Reich Allemand?

Vous me répondrez que contrairement au temps du régime Nazi, personne à notre époque n'a osé utilisé les mêmes méthodes d'extermination.

Ce serait presque marrant si ce n'était pas si effrayant de constater les similitudes avec l'état actuel, de se repasser les témoignages des habitants des villages mitoyens des camps de la mort, chacun affirmant à l'époque que personne n'était au courant, pas même les chauffeurs de trains ni même les occupants des miradors, ces derniers, comme chacun le sait, protégeant leurs "invités" contre l'intrusion de voleurs éventuels.
Sage précaution quand l'on constate le nombre "d'inexplicables" disparitions.

Mode Ironique: Off

En conséquence,
plutôt que de démoniser un seul homme pour exorciser ainsi toute part de responsabilité dans les actes perpétrés alors et ainsi absoudre tout nos péchés bien actuels, peut-être ferions nous mieux de nous poser la question de savoir pourquoi nous continuons ainsi son sale boulot si celui ci était bien aussi sale que nous osons encore le proclamer?

N'y a-t-il pas contradiction et hypocrisie à condamner ce que font certains quand nous faisons la même chose, voire souvent bien pire encore puisque théoriquement mieux informés que nos prédécesseurs et en conséquence plus responsables qu'eux?

Écrit par : Daniela de Montluçon | mardi, 20 janvier 2009

Tu es le réalisateur du film "Quand la Terre s'arrêtera ?" :-)

Je suis d'accord avec toi, mais je n'ai pas le courage (et la possibilité) d'éradiquer l'espèce humaine. Elle se détruira d'elle-même. Soyons patients !

Mais en attendant, soyons humain : battons-nous !

Écrit par : Naturel | mardi, 20 janvier 2009

Se battre pour survivre, comme tout le monde ici bas, je ne fais que ça.
Pour ce qui est d'éradiquer l'espèce humaine, je pense aussi qu'il suffit de la laisser faire car quoi que nous fassions pour l'empêcher ou au contraire accélérer sa fin, elle a déjà choisi d'elle même le chemin le plus court et même si cela ne me réjouis pas, cela m'attriste encore moins.

Écrit par : Daniela de Montluçon | mardi, 20 janvier 2009

Les commentaires sont fermés.