Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 17 septembre 2008

Il faut agir plus tôt, détecter chez les plus jeunes les problèmes de violence. Dès la maternelle

a614c3011188dfd69611a9c16d6ebb25.jpgSouvenez-vous des paroles de Nicolas Sakozy dans ma note du 5 août 2007.

Je parlais d'une très probable future commercialisation des puces implantées sur les humains, à commencer par les enfants.

Aujourd'hui, c'est une réalité... pour les animaux européens.

"La commission européenne propose d'étendre l'obligation d'identification électronique à l'ensenble du cheptel européen d'équidés, d'ovin et de caprins d'ici juillet 2009. Cette puce RFID, passeport européen des animaux coûtera cher aux éleveurs (donc aux consommateurs - note de moi) et représente un marché énorme."

Source : l'âge de faire - Transrural initiatives

Aujourd'hui les vaches, demain les hommes, quand le marché animal sera arrivé à saturation. Eh ! Oui, croissance, toujours la croissance !

Hasta la vista.

Les commentaires sont fermés.