Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 28 décembre 2013

Après la chasse aux communistes, les Etats-Unis se lancent dans la traque aux écologistes

par Simon Gouin 1er octobre 2013

 

Le FBI lui a proposé d’infiltrer son groupe militant. Il a décidé d’écrire un livre sur la chasse aux « éco-terroristes ». Dans Green is the New Red, pas encore publié en France, le journaliste étasunien Will Potter dénonce l’utilisation du qualificatif « terroriste » appliqué abusivement à des militants écologistes. Certains ont été lourdement condamnés depuis le 11 septembre 2001. Il pointe également le lobbying de plusieurs entreprises pour renforcer cette répression. Un air de déjà vu : c’était dans les années 1950, la menace était Rouge. Aujourd’hui, elle est verte.

Lire la suite sur bastamag.fr

 

 

Commentaires

Il n'est pas nécessaire d'aller chercher aux Etats Unis, cela se passe aussi en France
(je parle de la traque aux écologistes).

Mettons donc quelques vérités sur le tapis...

Cinquante copains, scientifiques de haut niveau, décident de s'installer ensemble dans la région Rhône-Alpes, à la campagne, afin de mettre en application une technique (qui ne coûte rien) permettant de faire de l'agriculture « bio » à haut rendement. Dix ans plus tard, ca marche ! Plus besoin d'engrais chimiques, ni de pesticides, ni d'insecticides : les fruits et légumes délicieux, parfois géants, sont très abondants et presque jamais véreux. En plus, tout le monde retrouve une santé exceptionnelle. Cinquante personnes peuvent largement vivre de la terre et rester,
comme par hasard, en excellente santé, sans plus rien demander à quiconque, ( et surtout, sans plus rien acheter à la grande distribution), chose tout à fait réalisable en peu de temps, par les milliers de S.D.F. actuellement sur les trottoirs. « Il faut le faire savoir aux agriculteurs francais ». Et c'est là que commencent les ennuis : menaces de mort, assassinats d'animaux, incendie. Un beau jour, coup de théâtre ! Toutes les chaînes de télé sont là : une commission parlementaire chargée des sectes vient d'examiner 172 dossiers lors d'une séance secrète de 50 minutes ( 20 secondes par dossier) et les mis sur la liste. Pour l'industrie agro-alimentaire et l'Ordre des médecins, il était temps ! A l'avenir, plus personne ne les écoutera. Et la justice les poursuit; Un hôpital va même jusqu'à poser un faux diagnostic de tétanos pour un enfant (qui se porte aujourd'hui très bien), ce qui va permettre de prétendre que les certificats de vaccination sont faux; Parallèlement, aux Etats Unis, la justice est embarassée, car l'on sait aujourd'hui que le massacre de Wako ou le « suicide collectif » de la « secte » Guyane fut une éxécution programmée par la C.I.A., celle-ci n'arrivant plus aujourd'hui à le dissimuler.

Mais qui a donc eu peur d'Horus ? Pourquoi la « Saga Horus » ? (FR3, mai 1997)

Pourquoi une chaîne publique de télé a-t-elle fabriqué de véritables trucages ? Que sont devenus aujourd'hui les « témoins à charge » ? Pourquoi l'A.D.F.I. recoit-elle des subventions si importantes, payées par le contribuable ?

Pourquoi les « sectes » dans l'angle de tir sent-elles presque toutes composées de scientifiques ayant découvert des choses importantes ? Qu'est-il arrivé aux inventeurs de moteur à air ou du moteur à eau ? Pourquoi la commission
parlementaire a-t-elle « oublié » la grande secte des « Mac'consommateurs », de
l‘élevage en batterie, du désespoir entretenu (12.000 suicides par an en France : 2e cause de mortalité chez les jeunes; 2.000 suicides par an en Belgique, soit une moyenne de six par jour). Un complot ? Mais à qui cela profite-t-il ? Voici en tout cas une réponse: http://www.dailymotion.com/video/k1Ol0wErvsqjYC6NNE

Charles Peguy disait: « Celui qui ne gueule pas la vérité lorsqu'il connaît la vérité se fait le complice des menteurs et des faussaires ».

Écrit par : econaboum | mardi, 31 décembre 2013

Les commentaires sont fermés.