Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 05 décembre 2011

Guillaume Sarkozy est fier des délocalisations.

En marge de l’augmentation record du nombre de chômeurs en octobre (Le Monde du 28 oct. 2011) je viens de découvrir une véritable perle sur le site de mes amis d’Actu-Chômage, à savoir une déclaration de Guillaume Sarkozy : « Je suis fier d'être un patron français qui délocalise ! Assez de faux-semblants : la perte de l'emploi, la déstabilisation industrielle, c'est normal, c'est l'évolution » dont-ils rappellent qu’il fut en son temps vice-président du Medef.


Mais il n’est pas que cela ! Après avoir planté l’entreprise textile qu’il dirigeait - il doit donc en être très fier ! - il est surtout devenu le patron du groupe Malakoff-Mérédic, société d’assurance spécialisée d’une part dans les retraites complémentaires et même les "sur-retraites" et d’autre part, les mutuelles de santé


Lire la suite :

http://kamizole.blog.lemonde.fr/2011/11/29/guillaume-sarkozy-la-phrase-qui-devrait-tuer/


Commentaires

Sauf que la déclaration de G. Sarkozy date de novembre 2002.

Je ne vois pas en quoi il y a lieu d'être fier des délocalisations le mot est mal choisi et la phrase sortie une fois de plus de son contexte à des fins politiques.

Reprenez l'article complet de l'expansion où G. Sarkozy regrettait le manque de débat sur le problème lié aux délocalisations dont les autorités en place devaient se préoccuper.

Moi je ne roule pour aucun parti !

Écrit par : dufour | mardi, 27 décembre 2011

Les commentaires sont fermés.