Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

samedi, 05 février 2011

La différence est qu'en Islande, nous avons laissé les banques faire faillite

"La différence est qu'en Islande, nous avons laissé les banques faire faillite. C'étaient des institutions privées ; nous n'y avons pas injecté de l'argent pour les maintenir à flot. L'Etat n'a pas a assumer cette responsabilité".

Olafur Grimson, président islandais. Le pays est sorti d'une grave récession sans renflouer ses banques.

Source : courrier international

banque,argent,islande,dette,crise,président,privé

Les commentaires sont fermés.