Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mercredi, 04 février 2009

Un moyen très simple d'erradiquer les sectes

Pourquoi la plupart des sectes sont originaires des Etats-Unis ? Pourquoi résistent-elles en France ?

"L'originalité" des sectes, leur point commun : la religion !

pourquoi ?

Tout simplement car les organismes religieux ne payent pas... d'impôts !

Un moyen simple d'erradiquer les sectes, les faire payer ! Mais cela ne se fera jamais, il y a tant de religieux en France, à commencer par le Premier d'entre-nous : Nicolas Sarkosy (né d'une mère juive, converti au christianisme pour se faire élire, car, comme l'a dit Dominique Strauss Khan, les Français sont antisémites)

 

Commentaires

"éradiquer": un seul R.

et Sarkozy n'est pas juif; sa mère est née d'une mère catholique (et d'un père juif); donc elle n'est pas juive, donc lui non plus.

Écrit par : rekd | mercredi, 04 février 2009

Tu sembles bien connaître sa famille :-)

Tu dis que sa mère s'est mariée avec un juif. Elle s'est donc forcément convertie (la religion juive l'y oblige, tout comme les musulmans, mais là, je n'en suis pas sûr). Donc, elle est juive, donc, le "petit Sarko" est juif.

Mais là n'est pas le débat. Je dénonce ici la relation entre les religions et l'argent, qui prend largement le dessus sur la foi et les croyances personnelles.

Merci pour la faute d'orthographe.

Écrit par : Naturel | mercredi, 04 février 2009

Des gens qui essaient de se mêler des affaires des autres, c'est toujours une nuisance. Mais lorsqu'ils essaient d'imposer leur idées issues d'opinions et de préjugés basés sur des incidents isolés et qu'ils en font la règle générale, ça tourne franchement au despotisme.
C'est malheureusement là le niveau d'opération de la Miviludes en France ou du CIAOSN en Belgiaue et autres associations anti-sectes et des quelques politiciens les soutiennent.

Comment peut-on prétendre résoudre des conflicts en imposant ses croyances ou en condamnant les croyances des autres?

Écrit par : Fantomas | mardi, 23 juin 2009

Ce "moyen très simple "d'éradiquer les sectes" est un peu simpliste particulièrement lorsque l'on sait que certaines sectes ont payé des millions - de façon forcée ou non - pour être en ordre avec le fisc. Et elles sont toujours là. Donc cette théorie ne marche pas.

La façon présente de s'y prendre (en utilsant des groupes d'information ou de lobby anti-sectes) est un échec également lorsque l'on voit jusqu'à quelles extémités ils se permettent d'aller. (Voir
http://forum.doctissimo.fr/psychologie/sectes/secte-anti-secte-sujet_276_1.htm)

Il y aurait pourtant d'autres façons de s'y prendre: que pensez vous d'apprendre aux gens à penser par eux-mêmes au lieu d'attendre qu'on leur dicte leurs opinions?
Ça, ça serait une percée de taille! Pourtant je ne pense pas que ça arrivera de si tôt. Pensez donc, des gens qui sont capables de trier dans leur tête toutes les idioties dont ils sont abreuvés à longueur de journées par les médias, la publicité, les campagnes électorales, et une multitude d'autres sources, ces gens là seraient DANGEREUX! Ils ne pourraient pas être manipulés si facilement. Ils risqueraient de ne pas se laisser faire!... et là, je ne parle pas que de sectes...

Écrit par : Romeo | jeudi, 17 septembre 2009

Je me demande comment le lobby dit "anti-sectes" peut-il encore être pris au sérieux considérant ceux qui en sont les principaux acteurs - voir en autres http://www.bakchich.info/Petit-Fenech-devenu-grand,07494.html et http://www.onnouscachetout.com/themes/societe/unadfi.php.
La Belgique n'y échappe pas. Si ses lobbies anti-sectes sont moins spectaculaires que leurs grands frères français, ils marchent aussi dans le même bourbier puisque, semble-t-il, certains de ses représentants ne se privent pas de fréquenter des caractères plus que douteux comme on peut le voir sur http://publish.indymedia.org/de/2009/01/920158.shtml.

Écrit par : Judy Bright | lundi, 12 octobre 2009

Les sectes, c'est l'arbre qui cache la forêt. Qu'est se cache vraiment derrière cette paranoïa anti-sectes? http://www.dailymotion.com/video/k1Ol0wErvsqjYC6NNE fait la connexion entre ce soit-disant problème et les intérêts inavoués qui se trouve derrière cette marcarades. Et même si ce témoignage n'est vrai qu'à moitié, ça donne à réfléchir.

Écrit par : AC22 | lundi, 19 octobre 2009

Moi je me méfie de tous ces fanatiques des théories à conspirations. Ils utilisent quelques faits et extrapolent le reste pour nous dépeindre un univers peuple de tueurs a gage et d'agents secrets. Bon, j'exagère... un peu mais c'est l'image qu'ils en donnent. Pourtant, faut avouer que le témoignage de l'avocat français sur
http://www.dailymotion.com/video/k1Ol0wErvsqjYC6NNE donne à réfléchir.

Écrit par : Rosine | vendredi, 23 octobre 2009

Comment voulez-vous en finir avec les sectes lorsqu'il n'a même pas été défini ce que c'est qu'une « secte »? L’épouvantail des « sectes » est un fonds de commerce créé par l’Unadfi et aujourd’hui exploité par quelques politiciens en mal de renommée aussi bien en France qu'en Belgique.

Sous ce label on y trouve de tout, des trucs les plus tordus aux applications les plus brillantes. Le problème pour les différencier c'est qu'il n'existe aucun organisme sérieux qui pourrait trier le grain de l'ivraie.

Qu’il y ait des organisations dangereuses, dont certaines appelées « secte » constitue une réalité malheureusement incontestable. Mais notre arsenal juridique et répressif est suffisamment étoffé pour parer à toutes les éventualités sans qu’il soit utile de le doubler de commissions parlementaires ou de quelconques
associations privées ou gouvernementales telles la Miviludes en France ou l'Observatoire des Sectes en Belgique, grassement subventionnées par les fonds publics.

Écrit par : Janvier | mardi, 03 novembre 2009

Pas si facile que ça à partir du moment ou vous voulez respecter la liberté de pensée et la liberté de croyance. Bien entendu, les choses serait bien plus simples si on les interdisait tout simplement et jetterait en prison tous ceux qui ne se plient pas. Cela est bien le rêve de certains. http://fr.wikipedia.org/wiki/Despotisme
Mais bien sûr, il n'y aurait peut-être plus de sectes, mais il n'y aurait non plus plus de démocratie. J'ai bien peur ce cet univers là serait bien sombre...

Écrit par : Wilma | lundi, 24 septembre 2012

Pourquoi vouloir les erradiquer? Autant de sectes, autant de croyances et les croyances il en existe de toutes sortes. De quel droit quelqu'un peut-il déclarer qu'une croyance est meilleure qu'une autre? C'est une question d'opinion.
S'il y a une chose que je trouve déplorable au plus haut point, c'est cette propention qu'ont certains à croire que leur croyances (même si cela signifie l'absence de croyance) est la seule qui en vaille la peine et tout le reste c'est de l'hérétisme (pour les croyants extrémistes) ou un deséquilbre mental (pour les athées intolérants). Vous voyez, les extrêmes existent dans les deux camps.

Pourtant, chacun a, ou devrait avoir, le droit d'exprimer ses idées, de quelque tendance politique, philosophique ou spirituelle que ce soit, que je les partage ou non.

« Il y a deux monstres qui désolent la terre en pleine paix : l'un est la calomnie, et l'autre l'intolérance; je les combattrai jusqu'à ma mort. » - VOLTAIRE
Pouquoi ne pas s'inspirer de son Traité sur la Tolérance ... http://marycherby.centerblog.net/195-priere-de-tolerance-voltaire-

Écrit par : Jonas | mercredi, 03 octobre 2012

Faut-il interdire le libre choix des individus si celui-ci ne plait pas aux « extrémistes laïques » qui ont infiltré certaines institutions d'Etat pour dicter leur loi. Faut-il interdire la Démocratie? Lorsque l'on voit les extrêmes auxquels s'adonnent les membres de certaines associations on peut penser que c'est bien ce qu'elles essaient de faire. Ces gens là sont profondément anti-spirituels et s'opposent à tout ce qui sort des ornières boueuses du matériellement établi sous le prétexte fallacieux de lutter contre les « dérives ».
Cet « extrémistes laïques » semble s'être particulièrement établi en France et en Belgique. En dehors de la France et de la Belgique, le désir de catégoriser ce qu'est une secte est moins fort. Selon Arnaud Esquerre « La « secte » en tant qu’organisation totalitaire, à visée thérapeutique, spirituelle, philosophique ou religieuse, et au sein de laquelle les adeptes sont manipulés mentalement est une invention française et collective des années 1970 et 1980 ».
http://fr.wikipedia.org/wiki/Secte

Écrit par : Abel | jeudi, 22 novembre 2012

Bon. Voila, j'aime pas les sectes. Mais qu'est-ce que j'y connais? à part la propagande dont nous abreuvent les médias et les organismes spécialisés qui, soit dit en passant, ne sont que des machines à propagande qui, de ce point de vue, font le même boulot de propagande que les médias aux ordres et les utilisent.
Et leurs sources, des apostats qui, c'est bien connu, racontent toujours des histoires pour s'absoudre eux-mêmes en faisant porter la responsabilité de leurs actions au groupes qu'ils ont quité. Malheureusement, à notre époque, c'est auprès de ces gens-la que les groupes anti-sectes, les autorités et les médias se réfèrent pour puiser leurs "informations" sur les "sectes".

En Belgique, le centre d'information et d'avis sur les organisations sectaires nuisibles aurait, parait-il, repéré plus de 800 "sectes nuisibles". Ça fait beaucoup de monde pour un petit pays comme ça. Comme il y en a apparemment tellement, j'ai probablement déjà croisé des membres de l'une ou l'autre secte dans la rue. Ils ne m'ont pas dérangé. D'ailleurs, je ne les ai pas reconnu. Ils n'avaient pas d'antenne, ni queue fourchue, ni de signe gravé sur leur front, ni de brassard avec une étoile jaune. bref, ils étaient comme tout le monde.

Alors, c'est quoi tout ce bruit au sujet des sectes? Je pense que c'est le résultat de cette propagande anti-sectes dont je parlais plus haut. Quand je lis les réactions sur ce blog ça me désole de voir à quel point la propagande affecte les esprits. Vous parlez de manipulation mentale par les sectes et vous ne vous rendez même pas compte que vous êtes tombés dans l'autre extrême et gobez toutes les incohérences qui vous sont servies.

Les "sectes" ne sont qu'un prétexte. La vraie raison se trouve ailleurs. Pensez y: "Une société qui tire le quart de ses revenus économiques de la maladie poursuivra, diffamera et, finalement, mettra hors d'état de nuire quiconque voudrait apprendre à ses concitoyens à vivre en bonne santé." (Gunther Schwab)
Il est agréable de constater que certains ont compris ce qui se passe vraiment en coulisse. http://www.onnouscachetout.com/themes/societe/sectes.php

Écrit par : Raoulthefirst | jeudi, 29 novembre 2012

Pour les sectes il en va comme pour les grandes religions. Il y a des extrémistes, et des profiteurs qui abusent de la crédulité des autres. Ce sont eux qui causent les problèmes. Mais il n'en existe certainement pas plus que dans n'importe quel autre domaine d'activités humaines et ceux qui existent peuvent très bien être règlés au moyen des lois en vigueur sans avoir besoin de réinventer l'eau chaude.

Malheureusement, les gens bornés de mouvance anti-sectes ne peuvent pas concevoir des concepts tels que liberté de pensée et croyance ou simplement libre choix. Pour eux, tous ceux qui ne pensent pas comme eux sont faibles et ont besoin d'être protégés. Alors bien entendu il n'y a pas de dialogue possible en dépit des millions que le gouvernement injecte dans ces entités et le problème ne se résout pas. (http://assr.revues.org/24034)

Écrit par : Rovali | dimanche, 12 mai 2013

Il y a des vérités qui dérangent.
Cinquante copains, scientifiques de haut niveau, décident de s'installer ensemble dans la région Rhône-Alpes, à la campagne, afin de mettre en application une technique (qui ne coûte rien) permettant de faire de l'agriculture « bio » à haut rendement. Dix ans plus tard, ca marche ! Plus besoin d'engrais chimiques, ni de pesticides, ni d'insecticides : les fruits et légumes délicieux, parfois géants, sont très abondants et presque jamais véreux. En plus, tout le monde retrouve une santé exceptionnelle. Cinquante personnes peuvent largement vivre de la terre et rester,
comme par hasard, en excellente santé, sans plus rien demander à quiconque, ( et surtout, sans plus rien acheter à la grande distribution), chose tout à fait réalisable en peu de temps, par les milliers de S.D.F. actuellement sur les trottoirs. « Il faut le faire savoir aux agriculteurs francais ». Et c'est là que commencent les ennuis : menaces de mort, assassinats d'animaux, incendie. Un beau jour, coup de théâtre ! Toutes les chaînes de télé sont là : une commission parlementaire chargée des sectes vient d'examiner 172 dossiers lors d'une séance secrète de 50 minutes ( 20 secondes par dossier) et les mis sur la liste. Pour l'industrie agro-alimentaire et l'Ordre des médecins, il était temps ! A l'avenir, plus personne ne les écoutera. Et la justice les poursuit; Un hôpital va même jusqu'à poser un faux diagnostic de tétanos pour un enfant (qui se porte aujourd'hui très bien), ce qui va permettre de prétendre que les certificats de vaccination sont faux; Parallèlement, aux Etats Unis, la justice est embarassée, car l'on sait aujourd'hui que le massacre de Wako ou le « suicide collectif » de la « secte » Guyane fut une éxécution programmée par la C.I.A., celle-ci n'arrivant plus aujourd'hui à le dissimuler.

Mais qui a donc eu peur d'Horus ? Pourquoi la « Saga Horus » ? (FR3, mai 1997)

Pourquoi une chaîne publique de télé a-t-elle fabriqué de véritables trucages ? Que sont devenus aujourd'hui les « témoins à charge » ? Pourquoi l'A.D.F.I. recoit-elle des subventions si importantes, payées par le contribuable ?

Pourquoi les « sectes » dans l'angle de tir sent-elles presque toutes composées de scientifiques ayant découvert des choses importantes ? Qu'est-il arrivé aux inventeurs de moteur à air ou du moteur à eau ? Pourquoi la commission
parlementaire a-t-elle « oublié » la grande secte des « Mac'consommateurs », de
l‘élevage en batterie, du désespoir entretenu (12.000 suicides par an en France : 2e cause de mortalité chez les jeunes; 2.000 suicides par an en Belgique, soit une moyenne de six par jour). Un complot ? Mais à qui cela profite-t-il ?
http://www.dailymotion.com/video/k1Ol0wErvsqjYC6NNE

« Celui qui ne gueule pas la vérité lorsqu'il connaît la vérité se fait le complice des menteurs et des faussaires » (Charles Peguy)

Écrit par : Patrick | mardi, 18 juin 2013

Ces histoires de "sectes", c'est de la poudre aux yeux déstinée à détourner l'attention de certaines choses qu'il vaut mieux ne pas regarder de trop près (comme par exemple http://roseau-blog.over-blog.com/article-l-afssaps-et-l-industrie-pharmaceutique-ce-qu-on-ne-vous-dit-pas-44562562.html

Écrit par : eliot | mercredi, 26 juin 2013

Personnellement je n'y connais pas grand chose en "sects" à part la propagande dont nous abreuvent les médias et les organismes "spécialisés" telles que mentionnées ci-dessus. Et de ce point de vue, je pense que ces organisations financées avec l'argent de nos impôts, soit dit en passant, sont bien plus dangeureuses que les "sectes" qu'elles combattent.

Écrit par : Klaus | mercredi, 24 juillet 2013

Y-a-t-il une différence entre secte et religion, autre que par convention? Cette différence est créée artificiellement par les supporters de la politique anti-sectes. Elle procède par amalgame de type stalinien, unissant artificiellement des mouvements religieux à d’autres qui ne le sont nullement et qui n’ont aucun rapport avec ceux-là.
Voyez le très bon article sur le sujet à http://www.observatoire-religion.com/2013/03/le-mal-traitement-des-nouveaux-heretiques/
Mais en fait, c'est le concept même de religion qui est attaqué. On commence par les plus petits (les sectes), mais ne vous faites pas d'illusions, les grandes religions suivront. Au bout du tunnel on aura un monde 100% matérialiste auquel rêvent les militants laïcs.
J'ai bien peur qu'un tel monde serait un vrai cauchemar.

Écrit par : Juno | lundi, 21 octobre 2013

Quelle est la différence entre religion et secte? Il n'y en a pas si ce n'est par convention. C’est là un des aspects troubles de la politique anti-sectes. Elle procède par amalgame de type stalinien, unissant artificiellement des mouvements religieux à d’autres qui ne le sont nullement et qui n’ont aucun rapport avec ceux-là.
Voyez le très bon article sur le sujet à http://www.observatoire-religion.com/2013/03/le-mal-traitement-des-nouveaux-heretiques/

Écrit par : Juno | jeudi, 21 novembre 2013

Toutes ces histoires de sectes, c'est plus une affaire politique qu'autre chose.
Des abus dans les sectes, il n'y en a pas plus que n'importe où ailleurs mais ces groupes minoritaires sont utilisés comme boucs émissaires pour éviter qu'on mette trop notre attention sur d'autres problèmes plus importants.

Écrit par : Volly | mercredi, 22 janvier 2014

Les commentaires sont fermés.